DOCUMENTAIRE : À LA RECHERCHE DES FEMMES CHEFS.

à la recherche des femmes chefs avis

SORTI EN SALLE LE 5 JUILLET DERNIER, ON FONCE DÉCOUVRIR CE SUPERBE DOCUMENTAIRE ENCORE À L’AFFICHE…

À la recherche des femmes chefs, c’est un documentaire hyper intéressant réalisé par Vérane Frédiani. Il donne en effet à voir que la haute cuisine n’est pas uniquement réservée aux hommes… Et oui.

À travers son documentaire, Vérane Frédiani prouve finalement que les clichés sexistes ont encore la peau dure. Bien dure. C’est donc avec beaucoup d’intérêt et d’admiration que l’on découvre ces femmes qui évoquent avec beauté la passion qui les anime…

Pour vous donner encore plus envie d’aller voir ce documentaire, lisez donc l’éclairante critique de Virginie Félix issu de l’article de Télérama !

CRITIQUE LORS DE LA SORTIE EN SALLE LE 05/07/2017

« Ils sont barbus, tatoués et trustent le devant de la scène culinaire. La gastronomie, une affaire de mecs ? Paradoxal, quand la gestion des fourneaux domestiques demeure encore souvent une tâche ­féminine. Inexistantes, les femmes chefs de cuisine et sommelières, ou seulement masquées par la forêt des hommes dans un univers macho ? Animée par le désir de renverser la table face à cette domination masculine, ­Vérane Frédiani rencontre des professionnelles passionnées et pugnaces, qui tracent leur sillon dans un milieu où persistent organisation militaire et habitudes archaïques — l’absence, par exemple, de vestiaires femmes. Avec le constat que le cercle vicieux de la médiatisation n’arrange rien : « Les femmes ne sont pas invitées dans les manifestations publiques parce qu’elles ne sont pas connues, et pas connues parce qu’elles ne sont pas invitées », déplore l’une d’elles.

De Paris à Buenos Aires, en passant par New York, les nouvelles héroïnes de la table et du vin témoignent d’un métier « dur pour tout le monde, mais où les fem­mes ont toujours plus à prouver ». Elles s’interrogent aussi, à l’instar d’Anne-Sophie Pic ou d’Adeline Grattard, sur l’existence d’une façon féminine de faire la cuisine. Les hommes ne sont pas absents ici, mais pas toujours à leur avantage, tel ce critique oenologique, plaisantant de manière graveleuse sur les sommelières « qui sont sous la table ». Au restaurant, comme ailleurs, le changement des mentalités se fait à petit feu. — Virginie Félix »

Hé pssst, notre chef de cuisine est aussi une femme… Lise, toute la Maison t’embrasse. 

Continuez votre lecture...

HOUMOUS MAISON PLISSON

RECETTE : HOUMOUS MAISON.

LE HOUMOUS MAISON : C’EST TROP BON.   En plus,...Lire la suite

LA PÊCHE, NOTRE BON PLAISIR DE JUILLET.

Aaaah, la pêche ! C’est LE synonyme par excellence...Lire la suite
benjamin-biolay-volver_3471610

DANS NOS OREILLES : VOLVER DE BENJAMIN BIOLAY.

Après « Palermo Hollywood », Benjamin Biolay est de retour avec...Lire la suite